contact@duneaventuresmaroc.com 06 66 036 102
Circuits et idées voyage Voyage au Maroc

Le mAroc en Chiffres

  • Pays berbère à l’origine, partiellement arabisé il y a 1300 ans, on y a parle l’arabe dialectal qui compte 3 dialectes : la Darija, dialecte principal, langue maternelle de 50% de la population, et parlé par plus de 2/3 des Marocains, le judéo marocain parlé par quelques millers de personnes au Maroc ( et par 200 000 en Israël) et l‘Hassania, parlé par quelques dizaines de milliers de personnes dans le Sud du Maroc. Le berbère dans ses 3 dialectes, Tachelhit, Tamazight, et Tarifit, est la langue maternelle de 40% de la population. L’arabe classique est la seule langue officielle, et la question berbère se pose régulièrement: en 1982, une 10aine d’universitaires et de cadres berbères sont emprisonnés pendant 1 mois, pour avoir affirmé que le berbère était une langue, au même titre que l’arabe. L’auteur de l’assertion passe 1 an derrière les barreaux, après avoir refusé de demander grâce à Hassan II. Au cours des années 1990, plusieurs enseignants ont été emprisonnés pour avoir demandé l’adoption du berbère comme 2ème langue officielle au côté de l’arabe. En 1991, 6 associations rédigent une plate-forme revendicative dite "charte amazighe". 3 ans plus tard, création du Conseil de coordination des associations amazighes au Maroc. Hassan II libère prisonniers, promet que le berbère sera bientôt enseigné dans les écoles, promesse demeurée lettre morte, et autorise des flashs télé "en dialectes".

    Après la mort d’Hassan II décédé le 23/07/1999 à l'âge de 70 ans après un règne de 38 ans, la question berbère reprend de la vigueur, et les militants berbéristes de l’assurance. Le 1/03/2000, un grand pas est franchi : un "manifeste berbère", fruit de 2 ans de débats intenses, est signé par 229 personnes. En 07/2001, le roi Mohamed VI annonce la création d'un Institut national pour les études berbères qui doit préparer l'intégration de l'amazighe dans l'enseignement public Marocain. La création d'un tel organisme avait déjà été votée par le Parlement en 1978. Le projet semble cette fois mieux engagé. Depuis l'avènement de Mohammed VI, le berbère est devenu 1 langue à part entière, introduite dans les programmes publics et dans les émissions de télévision. Le berbérisme est en train de devenir un des canaux de la contestation au Maroc où un manifeste a récemment recueilli plus d’ 1 million de signatures.

    Le français est parlé par une forte minorité surtout dans les villes, 1/3 des livres édités au Marioc le sont en français.

    Le Maroc a un très fort taux d’analphabétisme : 40 % au niveau national, 60 % en milieu rural, et 75 % pour les femmes en milieu rural.

    Le Maroc en tant qu’Etat existe depuis l’an 788 quand Idriss 1er fut proclamé Roi à Oualili , l’ancienne Volubilis romain. (à titre de comparaison, il faudra attendre encore 200 ans pour que Hugues Capet soit proclamé Roi de France). Il fonde Fès au VIIIe siècle. Fondation de Marrakech en 1070, elle fut la capitale de 3 dynasties (Almoravide, Almohade et Saâdienne). 1912 : Instauration du protectorat français sur le Maroc. 1927 : Accession au Trône de Mohammed V. 1956 : Indépendance du Maroc. 1961 : Accession au Trône Hassa, II. 1993 : inauguration de la Mosquée Hassan II à Casablanca. 1999 : accession au Trône Mohamed VI. Capitale actuelle, Rabat , située à 34°02′ N 6°51′W. Point culminant Jebel Toubkal 4167 m. Religions: Islam 99%, Judaïsme 0,2%, Chrétiens 0.01%.